3 sur 7
Retour

WAM Référencement Référencement

Comment hiérarchiser les informations d’un article web ?

  1. WAM
  2. Blog
  3. Comment hiérarchiser les informations d’un article web ?

Rédiger un contenu web ne s’improvise pas. Cela demande un travail de recherche, de vérification, et de réflexion afin de livrer le rendu le plus pertinent possible. La hiérarchisation des informations permet de répondre rapidement et efficacement aux questions et aux attentes des lecteurs. Mais aussi à celles des moteurs de recherche qui prêtent une attention particulière à la qualité des contenus.

La hiérarchisation de l’information : qu’est-ce que c’est ?

Prenons dix lecteurs. Sur ce panel, seuls deux d’entre eux iront – peut-être – au bout de l’article sur lequel ils viennent de cliquer. Cela signifie donc que huit lecteurs vont se contenter de parcourir le titre et les premières lignes d’un papier. Partant de ce constat, valable aussi bien sur Internet qu’en presse écrite, hiérarchiser les informations prend toute son importance. Il s’agit donc de structurer le contenu et le rendre ainsi plus accessible pour le lecteur. Le corps du texte se doit d’être clair afin de guider l’internaute jusqu’au bout de l’article. Une clarté qui appelle aussi une rigueur. La hiérarchisation implique de rédiger des informations de qualité, sourcées et recoupées. Si le moindre doute subsiste quant à la véracité d’un fait, il est de la responsabilité du rédacteur de ne pas l’intégrer au texte. Car hiérarchiser, c’est aussi faire des choix. C’est trier. C’est sélectionner les informations essentielles et les plus pertinentes pour fournir un contenu le plus complet possible au lecteur et répondant le plus précisément à ses attentes. Le tout, en apportant un éclairage sur l’actualité ou une problématique donnée, et en respectant la ligne éditoriale du site pour lequel le contenu est rédigé.

Comment hiérarchiser les informations pour le lecteur ?

Plusieurs critères, aussi bien techniques que humains, sont à prendre en compte pour hiérarchiser les informations d’un article, notamment sur le net.

Répondre aux « 5W »

Que sont ces « 5W » ? Il s’agit des questions, en anglais, auxquelles l’article doit impérativement répondre s’il se veut complet. A savoir : What ? Who ? When ? Where ? Why ?

En français, ces « 5W » se traduisent par six questions essentielles :

  • Quoi ? : De quoi parle-t-on ? Que s’est-il passé ? De quoi s’agit-il ?
  • Qui ? : Qui sont les personnes, institutions, services impliqués ou concernés par une situation ?
  • Quand ? : Quand cela a-t-il eu lieu ou va se produire ? Depuis quand ? A quelle fréquence ?
  • Où ? : Dans quel endroit s’est déroulée l’action ? A quelle distance ?
  • Pourquoi ? : Pourquoi cela est-arrivé ou va se dérouler ?
  • Comment ? : De quelle manière cela s’est-il déroulé ? Avec quel moyen ? Dans quelle quantité ? Combien cela coûte-t-il ?

Hiérarchiser pour s’adapter à la manière de consommer des lecteurs

On n’écrit plus aujourd’hui comme il y a 30 ans. Et cela sera aussi vrai dans l’avenir. Bien hiérarchiser les informations d’un article web demande de s’adapter aux attentes de la principale cible : les lecteurs. Et par extension, à leur façon de consommer l’information.  Aujourd’hui, les lecteurs ne se contentent plus d’un seul support pour lire un contenu qui les intéresse. Ils jonglent entre l’ordinateur, le smartphone et la tablette, suivant les différents moments de la journée (voir ci-dessous). Des supports variés qui offrent à l’internaute la possibilité d’accéder à l’information sous plusieurs formes, du simple texte aux contenus enrichis en passant par la vidéo.

Usage des devices dans la journée-type des Français.

Source : ComScore

Plusieurs supports mais une attente : être acteur et concerné par l’article proposé

La hiérarchisation des informations doit répondre à ce que l’on appelle les « lois de proximité » :

  • Proximité géographique : Le lecteur s’intéresse davantage aux faits se déroulant près de lui. Egalement appelée de façon un peu cynique la « loi du mort au kilomètre » : un mort dans sa rue touche plus que de nombreux morts dans un autre pays.
  • Proximité temporelle : Plus un fait est proche dans le temps, plus il a d’importance. Pour vulgariser, l’actualité est une matière périssable. D’où l’importance des mises à jour d’un sujet.
  • Proximité affective : Le lecteur sera plus intéressé par une information qui touche à ses préoccupations, à sa vie quotidienne, familiale.
  • Proximité sociale ou professionnelle : Le lecteur se tournera prioritairement vers les problématiques sociales qui le concernent.

A ces quatre axes forts peuvent se rajouter la proximité par notoriété (la vie des stars intéresse plus que celle des inconnus) et par rareté (actualité insolite, virale).

La lecture doit être rendue facile

Les informations essentielles doivent être livrées rapidement, de manière concise et claire. Le rédacteur doit écrire des phrases courtes, sans ajout d’adverbes inutiles et respecter deux formules simples : « 1 paragraphe = 1 idée », « 1 phrase = 1 sens ». Produire un contenu simple et direct ne doit pas empêcher de rechercher la cohérence, la singularité et adapté à son lectorat. Le rédacteur n’emploiera pas le même ton dans un article institutionnel et dans un article pour des loisirs en famille. Tous ces réflexes d’écriture doivent servir le lecteur et, si possible, le fidéliser. Au-delà du lectorat, ces types de contenu mêlant pertinence, concision, fluidité et singularité ont de l’importance aux yeux des moteurs de recherche. Par exemple, l’algorithme de Google, Hummingbird (colibri, en français), privilégie les contenus de qualité, attestant d’une expertise, d’un développement logique et structuré.

La visibilité sur les moteurs de recherche passe par hiérarchiser les informations

« Le lecteur ne lit pas sur le net, il scanne les articles en 20 secondes et s’arrête sur ce qui lui semble intéressant. » Le constat est signé Jakob Nielsen, chercheur américain spécialiste en comportement d’usages des internautes. Ajoutez à cela le taux de lecture vu précédemment (les fameux 8 lecteurs sur 10 qui n’iront pas plus loin que les premières lignes), et l’on comprend l’importance d’un bon référencement et d’un contenu qualitatif.

La pyramide inversée

La pyramide inversée est la structure à employer pour apporter une réponse rapide à une problématique. Elle permet d’avoir accès aux informations essentielles dès l’entame de l’article puis de traiter ensuite les informations secondaires, complémentaires mais moins significatives. Utile pour les internautes – et leurs différents supports de lecture – qui obtiennent rapidement et facilement la réponse, le conseil ou l’actualité qu’ils souhaitaient connaître. D’autant qu’un début de paragraphe pertinent impacte le taux de lecture du papier.

L’attention du lecteur selon la longueur du texte.
Source : Nielsen Norman Group

Comme le montre une étude de Nielsen Norman Groupe, 81% des Internautes lisent le premier paragraphe et seulement 32% atteignent le quatrième. Il y a donc tout intérêt à mettre les informations essentielles le plus haut possible. Mais la pyramide inversée représente également un atout pour le référencement. Les intentions de recherche préalablement définies et placées en haut de la page marquent le poids sémantique pour les moteurs de recherche.

L’importance des balises <Hn> pour les moteurs de recherche

Pour plus de fluidité dans la lecture, le rédacteur intègre des titres et sous-titres pour aérer le texte, guider l’internaute et apporter des repères au lecteur qui, comme vu précédemment, « scanne les articles ». Plus concrètement, la balise H1 accompagne le titre principal, de premier niveau. Les balises H2, H3, H4, H5 et H6 entourent les sous-titres, en marquant les différents niveaux. Elles doivent refléter les idées fortes du contenu. Des balises invisibles pour le lecteur mais pas pour les moteurs de recherche. Elles servent d’indicateurs d’informations importantes, en employant des mots clés pertinents et introduisant le paragraphe qui suit. Par conséquent, bien rédiger ses balises permet d’apporter un poids supplémentaire à son article au niveau référencement naturel. Pertinence, fiabilité, fluidité, confort du lecteur, importance pour les moteurs de recherche : la hiérarchisation de l’information fait donc figure de pilier essentiel dans la construction et la rédaction d’un article web.

 

Parlez-nous de vous votre projet vos ambitions vos attentes

Qui êtes vous ?
Que souhaitez-vous nous dire ?
En quoi pouvons nous vous aider ?
Nous n'avons aucun moyen de vous contacter... Laissez-nous votre email ou votre téléphone.
Message envoyé. Merci !
Une erreur est survenue... Réessayez !

Adresse

136 cours Lafayette
69003 Lyon

000 Chargement
Acceptez-vous l'utilisation des cookies ?