3 sur 7
Retour

WAM Référencement

Stratégie de contenus : doit-on opter pour la quantité ou la qualité ?

  1. WAM
  2. Blog
  3. Stratégie de contenus : doit-on opter pour la quantité ou la qualité ?

Plutôt qualité ou quantité ? C’est l’éternel débat dans le content marketing. Bien sûr, idéalement, il faudrait pouvoir conjuguer quantité ET qualité dans sa stratégie de contenus. Mais trouver le juste volume de contenus sans nuire à leur qualité relève d’un véritable travail d’équilibriste. Finalement, c’est quoi, le juste milieu ? Tout dépend de votre cible, de votre secteur d’activité ou encore de la maturité de votre stratégie éditoriale. WAM-Référencement vous donne quelques clés.

Le nombre de contenus idéal existe-t-il vraiment ?

Non, le nombre de contenus idéal n’existe pas. Il est même difficile de vous donner un chiffre précis quant à la quantité de contenus à produire pour votre site, car de nombreux critères entrent en jeu pour déterminer votre fréquence de publication idéale : votre secteur d’activité, votre cible, l’état d’avancement de votre stratégie éditoriale, etc.

Rappelons-le tout de suite : l’objectif premier de votre contenu est avant tout de répondre au mieux à la requête des internautes, peu importe le volume dans lequel il s’inscrit.

Publier un nombre suffisant d’articles…

S’il n’existe pas réellement de chiffre précis, il est toutefois indispensable de publier suffisamment de contenus pour plusieurs raisons :

  • multiplier vos chances de répondre aux différents besoins de vos internautes cibles et à leur parcours utilisateur (les guider dans le processus d’achat par exemple) ;
  • vous placer en véritable expert de votre secteur d’activité ;
  • améliorer votre référencement sur votre thématique grâce à la création d’un univers sémantique autour de vos contenus ;
  • répondre à la pression concurrentielle ;
  • remplir les objectifs fixés (taux de conversion, leads, commentaires sur les réseaux sociaux, etc.).

Mais « suffisamment », ça veut dire quoi ? Pour vous donner une idée, publier un contenu par jour peut sembler approprié pour accomplir ces différentes missions, à condition, toujours, qu’il y ait matière et que les contenus restent pertinents. Si votre secteur d’activité ou toute autre raison ne vous permet pas d’adopter cette cadence, misez dans ce cas sur un contenu par semaine au minimum, histoire de ne pas vous faire oublier et de fidéliser les internautes.

… sans tomber dans l’excès

Le juste milieu… on y revient ! S’il est indispensable de publier un minimum de contenus, il ne faut toutefois pas tomber dans l’excès, au risque de noyer votre sujet et vos internautes. Le fameux « trop d’info tue l’info » prend tout son sens ici. Il est donc important de ne pas surtraiter votre thématique en publiant trop de contenus (plus d’un par jour, par exemple), et de garder toujours en tête votre ligne éditoriale. En conservant un rythme de publication raisonnable, vous créez aussi de l’attente auprès de vos internautes, gage de fidélité et de crédibilité.

Veiller à la régularité des publications

Au-delà du nombre de contenus, la fréquence de publication est tout aussi importante dans votre stratégie éditoriale. Un seul maître-mot : la constance. Il ne s’agit donc pas de publier un contenu par jour sur une semaine, puis plus rien la semaine d’après. Google est friand de contenus « frais » et réguliers.

D’une part, la régularité permet de maintenir aux yeux de Google un « score de fraîcheur » satisfaisant, clé de voûte d’un bon référencement. D’autre part, cela paraît évident : en publiant constamment, vous générez plus de trafic et vous augmentez ainsi vos chances de voir les visites se multiplier. Enfin, la régularité permet de montrer votre engagement et surtout, de créer un rendez-vous régulier et attendu par les internautes.

L’info en plus

Au-delà de la quantité de contenus, la quantité de mots dans vos contenus revêt aujourd’hui une importance particulière. Bien sûr, il n’existe pas de nombre de mots idéal pour le référencement, car ce sont la nature du texte et sa thématique qui déterminent la longueur du contenu. Voici toutefois quelques repères non exhaustifs :

  • une fiche produit devrait idéalement comprendre environ 300 mots minimum ;
  • un article de blog au moins 500 mots ;
  • un livre blanc au moins 5 000 mots.

Plutôt que de créer, mettre à jour des contenus

Lorsque votre stratégie éditoriale est déjà bien avancée et que le nombre de contenus publiés devient conséquent, la question peut se poser : comment continuer à être présent sans tomber dans l’excès quant au volume de contenus ? Et comment rester pertinent sur une thématique déjà traitée sous tous les angles ? La solution réside peut-être dans la mise à jour de vos contenus.

Renouveler certains contenus existants permet en effet d’améliorer significativement leur performance. Cela vaut évidemment pour les contenus qui nécessitent une mise à jour, tels que les sujets d’actualité ou les guides d’achat (« le meilleur appareil photo »), par exemple.

Pour que Google n’ignore pas les changements apportés à vos contenus et que leur indice de fraîcheur soit réellement impacté, quelques règles sont à connaître :

  • les mises à jour doivent concerner le corps du texte principal, et non pas uniquement les annexes ;
  • les changements doivent être assez conséquents (environ 5 % du contenu) – ils ne doivent pas concerner qu’une seule phrase, mais plutôt une grande partie du contenu ou plusieurs parties ;
  • la mise à jour doit concerner aussi bien le fond (nouvelles informations), que la forme (ajout d’une vidéo ou d’une infographie par exemple) ;
  • le contenu, à la suite de sa mise à jour, doit rester fidèle au sujet d’origine et ne pas être complètement déconnecté de la première version, afin de ne pas être taxé d’obsolète par Google.

Toutes les mises à jour et les optimisations de vos contenus doivent avoir un objectif premier : profiter aux internautes. Si les changements sont pertinents, ils auront en effet plus de chance d’augmenter les visites sur votre site.

Stratégie de contenus : toujours miser sur la qualité plutôt que la quantité

« Rien ne sert de courir ; il faut partir à point ». Cette citation bien connue de Jean de La Fontaine peut tout à fait s’appliquer à votre stratégie de contenus : il est inutile de publier en quantité et selon une cadence effrénée si vous ne prenez pas le temps d’obtenir des contenus de qualité. Autrement dit, quantité et qualité doivent toujours être liées.

Vos contenus doivent donc aussi être pertinents et riches. Contenus texte, listes à puces, infographies, vidéos ou encore podcasts : Google récompense les contenus variés, performants, partagés et visités par les internautes.

N’hésitez pas à partager cet article sur vos réseaux préférés !

Parlez-nous de vous votre projet vos ambitions vos attentes

Qui êtes vous ?
Email
Téléphone
Que souhaitez-vous nous dire ?
En quoi pouvons nous vous aider ?
Nous n'avons aucun moyen de vous contacter... Laissez-nous votre email ou votre téléphone.
Message envoyé. Merci !
Une erreur est survenue... Réessayez !

Adresse

Bureau de Lyon : 11 B Quai Perrache - Immeuble Convergence
69002 Lyon

Bureau de Lille : 3 rue Saint-Sauveur
59800 Lille

Bureau de Paris : 124 rue
La Fayette 75010 Paris

Téléphone

+33 (0)4 78 14 50 09
000 Chargement
Acceptez-vous l'utilisation des cookies ?